50 obstacles psychologiques pour une meilleure santé mentale

Des stratégies simples pour aller du bon côté d’une humeur positive.

Harry Quan/unsplash

Source: Harry Quan / unsplash

Les humains sont des créatures uniques et compliquées avec des esprits uniques et complexes. Selon la National Science Foundation (NSF), nous avons entre 12 000 et 50 000 pensées par jour. Ce fait peut rendre la gestion des vies personnelles difficile. En intériorisant quelques principes et astuces psychologiques, vous pouvez considérablement améliorer vos chances d’avoir des pensées plus positives pour tirer le meilleur parti de votre journée.

1. Reconnaissez toutes les fois où vous l’avez bien compris. Plutôt que de se réveiller chaque matin inquiet de ce qui n’a pas été fait sur la liste des tâches à accomplir, concentrez-vous sur ce qui se passe bien. * Bonus: Faites une liste de trois fois que vous avez été aimable au milieu de la méchanceté; trois fois tu as fait face à tes peurs et tu as prévalu; trois fois tu voulais quitter, mais continuais.

2. Sachez que les échecs contiennent les recettes pour réussir – Apprenez de vos erreurs, rassemblez vos ingrédients, faites votre truc.

3. Protégez votre journée de bien-être émotionnel avec les trois grands: un sommeil de qualité, beaucoup d’eau et une respiration lente et profonde.

4. Considérez vos options lorsque la pensée catastrophique menace de faire dérailler votre humeur. Fermez les yeux (cela aide à bloquer la stimulation) et remplissez les blancs: j’ai peur de ________. Le pire scénario serait ________. Sur une échelle de 1 à 10, la probabilité que cela se produise est de ________. Si cela se produit, je peux faire ________ et ________ et ________, au lieu de m’inquiéter, me sentir impuissant ou coincé.

5. Souriez plus. Bien qu’il ne soit pas facile de continuer à sourire en cas de stress, les études indiquent que cela a des effets bénéfiques sur la santé. En se remettant d’une situation stressante, les participants à l’étude qui souriaient avaient des fréquences cardiaques inférieures à celles ayant une expression neutre.

6. Faites de l’exercice avec plaisir. Cela n’a aucun sens de vous forcer à faire de l’exercice au gymnase s’il s’agit d’une traînée continue. Frappez la piste du lycée, le parc ou le camp d’entraînement du quartier pour vous y habituer. Ou allez sur youtube.com, il y a une panoplie d’exercices amusants et gratuits que vous pouvez faire chez vous.

7. Parlez moins. Vous n’avez pas besoin de vous expliquer autant que vous le pensez.

8. Restez en contact avec votre famille et vos amis et tenez-les au courant des événements de votre vie.

9. Vérifiez votre nourriture et votre humeur. Si vous vous sentez paresseux plus de jours que pas, envisagez de manger un régime méditerranéen, plutôt qu’un régime de style occidental.

10. Visitez votre refuge pour animaux local. Rien ne vous sort plus vite de la tête que de vous mettre à genoux et de caresser un berger allemand de 11 ans ou un Chihuahua effrayé.

11. Partagez vos talents. Lorsque les choses ne se passent pas comme prévu, il est facile de penser que vous êtes un échec. Tu n’es pas. Changez le cadran et remarquez vos cadeaux uniques. Trouvez quelqu’un pour vous aider.

12. Débarrassez-vous des vêtements non désirés, des gadgets de cuisine, des meubles et de tout autre article inutile qui occupent des biens immobiliers physiques et mentaux précieux.

13. Parlez à l’homme ou à la femme sans abri du parc. Demandez si il / elle a besoin d’une bouteille d’eau. La réponse sera probablement oui.

14. Faites attention à ce que vous faites attention. Les tendances communes malsaines incluent la vie passée (conduit à la dépression) et la crainte de l’avenir (contribue à l’anxiété). Chérissez ce moment – c’est le seul que vous avez.

15. Enfilez davantage votre famille, vos amis et vos animaux de compagnie. Ne t’oublie pas – tu as besoin de câlins aussi.

16. Passez chaque matin quelques minutes supplémentaires au lit pour vous concentrer sur la journée à venir et sur toutes les opportunités qui vous attendent.

17. Accordez-vous des pauses fréquentes lorsque vous faites face à des événements stressants. Votre énergie émotionnelle est rare et limitée.

18. Frapper la bouteille et le tuyau moins. Trouvez des moyens alternatifs pour faire face aux problèmes, à l’incertitude et au temps.

19. Gardez votre téléphone portable chargé et désignez un endroit où accrocher vos clés de voiture.

20. Organisez le fouillis de papier sur votre comptoir de cuisine pendant que votre café ou votre thé se prépare.

21. Faites une pause de deux temps avant de répondre aux personnes qui s’énervent.

22. Regardez autour de vous – remarquez les zones qui ont besoin d’un remodelage. Nous sommes souvent coincés dans des comportements habituels. La vie évolue constamment – les choses qui fonctionnaient auparavant ne le sont plus. Ajuste en accord.

23. Soignez vos dents avant de vous coucher. Les bonnes habitudes quotidiennes constituent la pierre angulaire de la santé mentale. De plus, mentir à votre dentiste deux fois par an n’est pas cool.

24. Évitez de porter des vêtements tout gris pour travailler car cette couleur est associée à la passivité, à la faible implication et au manque d’énergie.

25. Prenez plus de voyages d’une journée.

26. Faites du dimanche votre journée de soins personnels: faites-vous masser, mangez une pédicure, dormez davantage, savourez un délicieux brunch ou lisez des loisirs.

27. Méfiez-vous des bonbons stupides: pensez à Facebook, aux nouvelles sensationnelles, à l’actualité salace et à toutes les choses Kardashian. Réglez votre minuterie pendant quelques minutes et continuez lorsque le temps est écoulé.

28. Demandez-vous: «Est-ce que je me répète des histoires?», Lorsque vous tombez dans les mêmes tendances de comportement irritable chez l’enfant que lorsque vous vous sentez stressé. Remarquez ce qui est différent en ce moment.

29. Écoutez les autres dans le but de vous connecter ou d’apprendre quelque chose de nouveau. Attrapez-vous lorsque vous passez en mode de réponse et vous êtes plus intéressé par votre agenda que par ce que l’autre personne essaie de communiquer.

30. Lancez votre créativité et allez à l’encontre des idées reçues (ou de leur absence) pour résoudre un problème.

31. Réveillez-vous 15 minutes plus tôt que d’habitude en semaine. En vous déplaçant lentement et délibérément, vous vous dirigez vers une journée calme et paisible où vous avez le contrôle. Pas l’inverse.

32. Évitez les secousses.

33. Ne sois pas un abruti.

34. Laisser le drame à sa place: à Broadway ou au cinéma. Votre système nerveux central vous en sera reconnaissant.

35. Pensez plus vite. Aussi intuitif que cela puisse paraître, réfléchir, sur-analyser et retarder les décisions n’aide pas. Faites-vous confiance et décidez déjà.

36. Continuez à bouger. L’un des aspects les plus difficiles de la dépression est la lutte contre l’inertie. Même les petits pas font la différence.

37. Rappelez-vous que le bonheur est une habitude. Vous pouvez recâbler votre modèle émotionnel chaque jour. Laissez ces conseils vous guider.

38. Lorsque la distraction nuit à la productivité, essayez la technique Pomodoro: Travaillez pendant 25 minutes, puis faites une pause de 5 minutes. Répétez cette séquence deux fois de plus. Au quatrième tour, prenez une pause plus longue. Avoir un sablier ou un appareil mobile aide à garder une trace du temps.

39. Faites votre lit chaque matin. Si la journée ne se passe pas bien, au moins vous pouvez dormir sur un lit bien fait.

40. Jouer. Dansez, sautez, racontez une blague ou faites quelque chose que vous ne feriez pas normalement, ce qui ajoute de la fantaisie, de la spontanéité et du plaisir à votre journée.

41. Concentrez-vous sur les solutions plutôt que sur les problèmes.

42. Désignez 15 à 20 minutes par jour pour vous inquiéter, ou planifiez-le, de préférence vers la fin de votre journée de travail / école. Les chances sont que quand 16h45 roule, vous serez autrement occupé et réalisez que vos soucis ne sont pas si pressants.

43. Pratiquez des activités basées sur la pleine conscience. Découvrez cette ressource, et celle-ci pour promouvoir le calme, la relaxation et la présence de l’esprit et du corps.

44. Recherchez le bien chez les autres. Cherchez le bien en vous.

45. Trouvez un équilibre de structure qui convient à votre style de vie. Si vous êtes de type A, faites moins, et si vous êtes sujet à la dépression, faites-en plus. Une des meilleures façons de récupérer votre groove est de vous déplacer en rythme, pas trop vite et pas trop lentement.

46. ​​Limitez votre temps consacré à la prière silencieuse sur l’iPhone. En vérifiant constamment les courriels, les textes et les mises à jour sur les médias sociaux, on contribue à la distraction, aux nerfs fatigués, aux comparaisons sociales et au manque de productivité.

47. S’engager à des actes intentionnels qui favorisent le bien-être mental tous les jours. Voici une ressource formidable pour vous guider.

48. Ayez un scepticisme sain face à ce que vous voyez sur les médias sociaux. Rappelez-vous que vous consultez la «réalité modifiée». Cette photo panoramique de l’heureux couple en vacances à Hawaii ne montre qu’un instant. Qui sait combien de photos n’ont pas fait la coupure avant, ou combien de réalité est filtrée?

49. Consultez un médecin pour écarter toute condition physique susceptible de vous rendre plus anxieux ou déprimé. Sur cette note, restez à l’écart du Dr. Google et de l’autodiagnostic.

50. Faites des pensées saines la partie la plus importante de votre journée: Rebranchez les pensées négatives ou malsaines en quatre actions: 1. Demandez-vous: «Cette pensée est-elle basée sur la réalité? 2. Si oui, choisissez trois actions pour remédier à votre situation. 3. Si non, rappelez-vous que votre parti pris négatif travaille contre vous (lorsque vous rappelez une situation, nos souvenirs ont tendance à ne pas tenir compte des événements négatifs et à ne pas tenir compte des événements positifs). 4. Tirez le Comité négatif dans votre cerveau. Adoptez une pensée saine et réaliste. La positivité est l’endroit où ça se passe.

(Une version de cet article est apparue à l’origine sur wiredforhappy.com).

Pour des ressources supplémentaires sur le pouvoir de la pensée positive, cliquez ici.

© 2018 Linda Esposito, LCSW

  • Les arts visuels peuvent apaiser les expériences traumatisantes
  • Si vous aimez le chocolat, vous allez adorer la tranquillité d'esprit
  • Ça dépend
  • Calculer combien d'heures vous devriez passer à cuisiner ce Thanksgiving
  • We Can Dream: Une version marginalisée des peuples de 'Inside Out'
  • Pourquoi les gens détestent l'humblebragging
  • Camp d'été et moments perturbateurs
  • "Chant de Noël" de Dickens
  • Les histoires sont nous
  • Brain Changer
  • Regret - 8 façons de se déplacer
  • Au-delà de la Saint-Valentin: Faire en sorte que les vacances fonctionnent pour les célibataires
  • La neurochimie des conversations de pouvoir
  • La psychologie du placard curaté
  • Vous obtenez seulement plus de ce que vous résistez-pourquoi?
  • 3 styles de famille: quel meilleur décrit le vôtre?
  • De Davy Jones et Thomas Henry Huxley
  • 8 façons de faire un ami se sentir spécial le jour de la Saint-Valentin
  • Amnésie en '50 premières dates '
  • La valeur d'une vie?
  • Taiwan Love Boat Doc met la voile, son esprit sur une nouvelle romance
  • Physique et poésie: la stratégie créative d'un Polymath
  • Comment les réseaux sociaux peuvent enflammer la jalousie
  • Alice Hoffman parle d'un nouveau livre: "The Rules of Magic"
  • Le SSPT dans la ville: faire face au silence
  • Julia Glass parle du succès «Overnight» et du nouveau roman
  • Les médias ne respectent pas les victimes de la criminalité
  • Soyez ici maintenant: Cinq raisons de pratiquer la pleine conscience
  • 9/11 Les séquelles: perte de vie, perte de sécurité, perte de confiance et perte d'innocence
  • Ce n'est pas votre fête des pères habituelle
  • Aller seul ou amis avec des avantages?
  • Mots et expériences
  • Chargé par des souvenirs
  • Art-thérapie créative: approches cérébrales sages de la violence
  • Couper la connexion Aka II
  • Pourquoi nos souvenirs semblent changer à mesure que nous vieillissons